Thématique

Colloque EMF 2018

Mathématiques en scène, des ponts entre les disciplines

Paris - 22 au 26 octobre 2018

Les mathématiques se sont construites et continuent à se construire dans l’interaction avec d’autres disciplines. Les témoignages historiques qui nous sont parvenus montrent que plusieurs notions mathématiques sont nées comme des réponses à des problèmes, des besoins concrets d’individus ou de groupes, et qu’elles ont évolué dans une dynamique de production d’outils ou de concepts et de résultats théoriques. Cette dynamique était tantôt suscitée par la pratique dans d’autres domaines et tantôt en réponse à un besoin de généralisation et de théorisation des mathématiques elles-mêmes.

Tout en restant un moyen d’exprimer des problèmes posés par d’autres disciplines et un ensemble d’outils puissants pour résoudre certains de ces problèmes, les mathématiques peuvent être envisagées comme des outils de compréhension du monde et de son évolution. C’est dans le développement et l’utilisation de modèles pour comprendre ou transformer ce monde que l’activité mathématique tend à s’inscrire aujourd’hui, souvent dans une collaboration entre disciplines scientifiques.

De plus, la présence croissante des outils technologiques dans les contextes social, culturel et scolaire amplifie la complexité des réalités contemporaines. Saisir le rapport de ces outils avec les modèles et les algorithmes qu’ils opérationnalisent, est un défi à relever pour que puissent s’exercer une pensée critique et une véritable participation citoyenne. De façon paradoxale, les mathématiques n’ont jamais été aussi présentes et aussi peu visibles.

Il devient indispensable d’appréhender cette complexité du monde dans une approche multidisciplinaire, holistique et systémique. Le système éducatif n’échappe pas à cette approche et donc, penser l’enseignement des mathématiques dans son rapport avec l’enseignement d’autres disciplines dans un monde actuel en mutation est un moyen de penser l’outillage nécessaire aux élèves d’aujourd’hui pour vivre dans le monde de demain.

D’un point de vue institutionnel, la collaboration entre disciplines est de plus en plus promue par les réformes curriculaires dans différents pays, souvent comme solution retenue par l’institution pour aider les élèves à appréhender la complexité. Ainsi, divers dispositifs promeuvent la convocation de plusieurs disciplines : les approches par résolution de problèmes complexes, les démarches d’investigation, la pédagogie du projet, etc. À cela s'ajoutent, dans certains pays, de nouveaux profils/concours de professeurs bivalents en plus de l’installation, dans certains contextes, d’équipes pédagogiques pluridisciplinaires. Mais toutes ces réformes impliquent-elles un réel échange entre disciplines ou plutôt une collaboration a minima qui se limite à la juxtaposition ?

La conception de véritables situations d’apprentissage pluri/interdisciplinaires demande un travail important de recherche pour établir des ponts authentiques entre les disciplines. De plus, la collaboration de spécialistes des différentes disciplines invoquées paraît nécessaire, autant pour assurer la qualité et l’authenticité des situations proposées que pour favoriser une contribution significative au regard des apprentissages et éviter le risque, grand, de trahir l’une ou l’autre des disciplines.

Se pose inévitablement la question cruciale de la formation des enseignants de mathématiques. L’enjeu ici serait d’ouvrir les enseignants de mathématiques à d’autres modes de pensée scientifique et notamment à leur caractère transversal, mais aussi de les initier à une réflexion épistémologique sur l’articulation des savoirs relatifs aux différentes disciplines.

Ce sont ces enjeux des approches multidisciplinaires et interdisciplinaires dans l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques qui sont au cœur de la thématique du colloque Espace Mathématique Francophone 2018.

Plusieurs interrogations viennent ainsi alimenter cette thématique :

  • À quels problèmes sociétaux, de recherche et d’enseignement, la question de l’interdisciplinarité répond-elle ? 
  • Comment qualifier la participation des mathématiques aux activités interdisciplinaires par rapport aux autres disciplines du point de vue épistémologique et du point de vue de l’enseignement ?
  • Quels défis et opportunités pose l’articulation des concepts issus de différentes disciplines pour l’enseignement ?
  • Comment les pratiques enseignantes prennent-elles en compte les injonctions institutionnelles ?
  • Quels sont les apports pour les apprentissages des élèves et quelles en sont les difficultés ?

Enfin une question fondamentale est celle des conditions propices à une « véritable » collaboration entre disciplines, qui favorise les éclairages mutuels entre ces disciplines. C’est l’ensemble de ces questions et de ces défis que le colloque Espace Mathématique Francophone 2018 propose de traiter à travers les plénières, les groupes de travail et les projets spéciaux.

logos_ldar_ucp_espe_8.JPG

Personnes connectées : 2